Tu seras Sumo de Jill Coulon (2013)

Une presse élogieuse à souhait, un sujet alléchant et un producteur (Quark Productions) de grande qualité avaient aiguisé ma curiosité pour ceTu seras Sumo de Jill Coulon, l'affiche du film documentaire de Jill Coulon, sorti le 13 mars dernier. Bon, disons-le : je ne regrette pas cette séance mais suis resté un poil sur ma faim. L’histoire est celle d’un jeune lycéen, Takuya, qui va intégrer une écurie de sumo à Tokyo, poussé par son père. Le film est le récit de cette  initiation. Le sujet est original, alléchant, et le début est effectivement prometteur. Mais très vite quelques scènes maladroites font craindre une maîtrise incertaine. C’est le cas de la scène grossièrement illustrative qui montre le père et le fils attablés dans un silence pesant, quelques secondes après que le fils ait expliqué que son père et lui ont des difficultés à communiquer… La scène du dîner qui précède le départ pour Tokyo en revanche, en présence des sponsors qui ont décidé de financer la formation de Takuya est saisissante et très réussie. Avant-même d’être littéralement promené par des sumos plus expérimentés, on sent déjà le jeune homme coincé par tous ces types qu’il ne connait pas et qui ont tous misé sur lui comme on mise sur un cheval. L’indécence de ces verres qu’on trinque à la réussite d’une entreprise dont le protagoniste est prisonnier est spectaculaire. A l’issue du film, on se demande si plutôt que l’initiation ratée, il n’aurait pas été plus intéressant d’approfondir cette phase de la cristallisation parentale, ce fantasme régional de la fabrique d’un champion.

Car le récit de l’initiation proprement dit, qui va ensuite occuper l’essentiel du film me semble moins intéréssant. Dommage. Une fois les autorisations de tourner obtenues (ce qui, semble t-il, ne fut pas évident), on a parfois l’impression que la caméra a été posée où l’on pouvait, comme on disposerait un appareil photo pour pouvoir juste conserver le maximum de souvenirs. Tout est dans le plan mais trop peu de choses s’y passent.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s